Accident d'hélicoptère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accident d'hélicoptère

Message par Grognard de la République le Dim 18 Jan - 10:27

Hélicoptère: Morin va aller au Gabon
18/01/2009 | Mise à jour : 08:12 LE FIGARO

Le ministre de la Défense Hervé Morin doit s'envoler ce matin pour rejoindre le Gabon où un hélicoptère militaire s'est abîmé en mer samedi avec dix militaires français à son bord, a-t-on appris dans l'entourage du ministre.

Interrogé sur d'éventuels survivants, l'entourage de M. Morin a simplement indiqué que "tous les moyens sont mis en oeuvre pour retrouver les disparus". Ces moyens réunissent "la marine française, la marine gabonaise et la compagnie pétrolière Total qui a offert le concours de ses navires présents dans la région",


Dernière édition par JR Coignet le Dim 18 Jan - 11:43, édité 1 fois
avatar
Grognard de la République
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1981
Age : 71
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : camping-car - généalogie
Humeur : En général bonne mais pas toujours
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Grognard de la République le Dim 18 Jan - 11:42

Crash d'un hélicoptère militaire français au Gabon : deux morts et six disparus 18.01.2009, 07h05 | Mise à jour : 09h33

Un hélicoptère militaire français s'est écrasé samedi soir au large des cotes gabonaises pour une raison encore inconnue. Il y avait dix soldats français à bord. Le bilan, encore provisoire, fait état de deux morts, deux rescapés et six disparus.

Le Cougar, un appareil de transport, avait décollé à 20 h08 du pont de La Foudre, un batiment de la marine nationale française qui croisait à une cinquantaine de kilomètres des côtes gabonaises lors d'un exercice militaire franco-gabonais.

L'hélicoptère s'est abîmé en mer quelques instants après son décollage, au large de Nyonié, une petite localité située entre Libreville et la ville portuaire de Port-Gentil (sud).

Après avoir déclenché l'alerte, La Foudre a immédiatement rejoint le lieu du crash et «récupéré les blessés dans la demi-heure», selon le lieutenant-colonel Gougeon. Abord du Cougar, se trouvaient les quatre membre d'équipage, issus d'un détachement d'aviation légère de l'armée de terre (ALAT) basé à Libreville ainsi que six commandos du 13e Régiment de dragons parachutistes, une unité des forces spéciales stationnée à Dieuze (Moselle).

Hervé Morin attendu sur place
Le crash a été annoncé par un communiqué de l'Elysée précisant que le président Nicolas Sarkozy avait «demandé que tous les moyens disponibles sur zone soient immédiatement engagés». Le ministre de la Défense Hervé Morin devait de son côté s'envoler dimanche à 6 heures de Paris pour Libreville. Outre La Foudre et ses embarcations légères, deux hélicoptères, un Fennec et un autre Cougar, participaient dans la nuit aux recherches, épaulés par trois navires de la compagnie pétrolière Total.

Toutefois, selon le lieutenant-colonel Pascal Carpentier des forces françaises au Gabon (FFG), «les conditions ne sont pas très favorables avec une nuit sombre». Quant aux causes de l'accident, elles n'ont pas été immédiatement déterminées et feront l'objet d'une enquête qui devait être «ouverte très prochainement», a précisé l'état-major à Paris.

Les forces françaises au Gabon (FFG) effectuaient avec les forces gabonaises «un exercice de coordination d'opérations de sécurisation maritime». Quelque 600 militaires, des hélicoptères Cougar et Fennec ainsi qu'un C160 étaient engagés sur l'exercice, baptisé N'Gari.

L'opération, qui devait se dérouler du 17 au 21 janvier, prévoyait notamment des parachutages d'hommes sur des objectifs déterminés à l'avance, notamment à Nyonié. Près de 120 militaires Gabonais y participaient aussi. Les FFG sont formées d'un millier d'hommes, notamment ceux du 6e bataillon d'infanterie de marine (6e BIMA). Elles constituent l'une des quatre bases militaires permanentes prépositionnées en Afrique (avec Dakar, Djibouti et la Réunion).

Les FFG «veillent notamment à assurer la sécurité, s'ils venaient à être menacés, des 12000 ressortissants français installés au Gabon (...) et mènent des missions d'aide au profit de l'Etat et des forces armées gabonaises». Elles «constituent également un point d'appui et d'accueil pour les opérations menées en Afrique», notamment Epervier au Tchad. En février 2008, les civils européens évacués du Tchad lors de l'offensive rebelle sur N'Djamena avaient été accueillis à Libreville.


Leparisien.fr avec AFP
avatar
Grognard de la République
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1981
Age : 71
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : camping-car - généalogie
Humeur : En général bonne mais pas toujours
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Guy Verdier le Dim 18 Jan - 13:41

J'ai une pensée pour les familles touchées par ce drame.

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20913
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Grognard de la République le Lun 19 Jan - 8:59

Gabon: 5 militaires retrouvés morts
AFP LE FIGARO
18/01/2009 | Mise à jour : 19:08
Cinq militaires français ont été retrouvés morts dans l'épave de l'hélicoptère qui s'est écrasé hier au large des côtes gabonaises, selon un communiqué de l'Elysée, portant le bilan provisoire à sept morts, un blessé et un soldat toujours porté disparu.
avatar
Grognard de la République
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1981
Age : 71
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : camping-car - généalogie
Humeur : En général bonne mais pas toujours
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Esmeralda le Lun 19 Jan - 18:34

EXCLUSIF Les hélicoptères Cougar interdits de vol après le crash du Gabon

Après l'accident d'un hélicoptère Cougar au Gabon samedi, le général Patrick Tanguy commandant l'Aviation légère de l'armée de terre (COMALAT) a décidé de clouer au sol les 17 autres appareils similaires dont il dispose. La mesure est "technique", confirme-t-on à l'état-major de l'armée de terre, et vise à vérifier qu'aucun défaut structurel ne les pénalise, et que tous les appareils sont conformes aux spécifications techniques.

Pour l'heure, aucune cause n'est privilégiée pour expliquer ce drame, et les militaires se perdent en conjectures. Les éléments actuellement étudiés sont les suivants :

- L'âge de l'appareil : les Cougar de l'armée de terre ont actuellement seize ans de moyenne d'âge, ce qui ne paraît pas pénalisant. Celui qui s'est crashé était arrivé au détachement ALAT de Libreville en 2008 et faisait l'objet d'un entretien normal. Il convient de noter que la moyenne d'âge des 17 Cougar de l'armée de terre est très inférieure à celle des 95 Puma actuellement en parc, qui atteint 35 ans ! Sans que cela puisse donner une explication quelconque, l'épave du Cougar a été retrouvée par 35 mètres de fond, brisée en deux parties. Cette rupture a-t-elle été provoquée par le choc ou un autre élément ? Cela reste à préciser.

- La compétence des pilotes : les deux pilotes étaient très expérimentés, avec plus de 200 heures de vol chacun au cours de l'année 2008, dont plusieurs dizaines d'heures de vol de nuit. Ils avaient effectué chacun de nombreux appontages et décollages sur des navires, de jour et de nuit, et l'exercice qui suivait leur décollage du TCD Foudre était pour eux habituel.

- La difficulté du vol de nuit : le vol de nuit au-dessus de l'océan est un exercice particulièrement difficile, surtout s'il s'exécute à basse altitude. Cette manoeuvre est fréquente à l'entraînement lors du transport de troupes. Les normes techniques ont-elles été respectées ? L'enquête le précisera. Mais le crash s'étant produit à proximité immédiate du TCD Foudre, les témoignages devraient permettre d'y voir plus clair.

Source : LePoint.fr, 19/01/2009 - par Jean Guisnel
avatar
Esmeralda

Nombre de messages : 128
Age : 47
Localisation : Saint-Ouen (93)
Emploi/loisirs : Documentaliste
Date d'inscription : 28/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Grognard de la République le Lun 26 Jan - 19:42

LES DRAGONS DE L'IMPERATRICE EN DEUIL
Dans les armées, l'esprit de corps, ce sentiment si difficile à saisir pour qui n'est pas militaire, se forge avec l'histoire et les traditions d'un régiment. Le 13è Régiment de Dragons Parachutistes est magnifiquement doté sur ces deux points.
Il a une prestigieuse filiation remontant au XVIIe siècle. Il a participé à toutes les campagnes de l'Empire, d'Austerlitz à Rocquencourt en passant par la Bérézina. Il est l'héritier des Dragons de l'Impératrice, des impératrices devrait-on dire. Un décret du 15 avril 1806 intégrait à la Garde Impériale un régiment de dragons dont Joséphine devint la marraine quelques semaines plus tard. Marie-Louise lui succéda en 1810. Licencié en décembre 1815, le régiment fut recrée en 1855 par Napoléon III et en 1857, l'impératrice Eugénie devint sa marraine. La chute du Second Empire mit fin à cette tradition napoléonienne.
Elle fut rétablie en 1959, lorsque SAI la Princesse Napoléon devint à son tour marraine du 13e RDP. Elle participe à ce titre à la vie du régiment, stationné à Dieuze (Moselle).

Le 18 janvier dernier, huit soldats français dont plusieurs appartenaient au 13e RDP ont péri dans le crash d'un hélicoptère Cougar au large de Nyonié (Gabon) lors d'un exercice franco-gabonnais.
Les napoléoniens, comme tous les Français, sont attristés par ce tragique événement.
avatar
Grognard de la République
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1981
Age : 71
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : camping-car - généalogie
Humeur : En général bonne mais pas toujours
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident d'hélicoptère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum