Solidarité pour le relogement en Sarkoland : les faits sont têtus…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solidarité pour le relogement en Sarkoland : les faits sont têtus…

Message par Guy Verdier le Dim 22 Nov - 12:43

Solidarité pour le relogement en Sarkoland : les faits sont têtus…



Il est intéressant de regarder, alors que, la larme à l’œil, un certain nombre de gens vont, l’hiver arrivant, faire assaut devant les médias de discours du type « plus solidaire que moi, tu meurs», de voir qui reloge et qui ne reloge pas les familles en difficulté…


Vous connaissez le Palpd ? C’est le plan d’action départemental pour le logement des personnes défavorisées, actionné par le Préfet. Son fondement est la loi Engagement national pour le logement, plus connue sous le nom de loi Borloo, du 13 juillet 2006.

Voilà ce que cela donne en vrai sur la période 2006-2008 :



Objectifs PALPD

Réalisé PALPD

% de réalisation

4 villes à maire PC

243

481

197,24%

4 villes à maire PS*

198

299

151,01%

28 villes à maire de droite*

1659

1283

77,34%

total

2100

2063

98,24%

*On notera que les villes qui ont changé de majorité en 2008 ont été comptabilisées sur la même ligne pour rendre la comparaison cohérente.

A priori, c’est bon, puisque l’engagement a été tenu à 98% sur le département… Mais la réalité apparaît clairement : au motif que la plupart des communes de droite ne respectent pas la loi SRU qui les oblige à construire des logements sociaux, les familles défavorisées ne peuvent y être relogées durablement à la hauteur de l’objectif fixé…

Plus en détail,

· 22 communes sur 36 ne remplissent pas les objectifs du PDALPD sur les trois dernières années.

· Parmi elles, 12 des 14 villes qui n'atteignent pas 20% de logements sociaux : Antony, Boulogne-Billancourt, Bourg-la-Reine, La Garenne-Colombes, Levallois-Perret, Marnes-la-Coquette, Neuilly, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Sceaux, Vaucresson et Ville d'Avray, toutes de droite.

· Sur ces 22 communes, 8 d'entre elles, soit plus du tiers ont financé très peu de logements sociaux (PLUS ou PLAI) sur ces trois dernières années : Chatenay-Malabry, Courbevoie, Issy-les-Moulineaux, Le Plessis-Robinson, Puteaux, Sèvres, Vanves et Vaucresson, toutes de droite.

· Seules 14 villes sur 36 remplissent et dépassent leurs objectifs de relogement pour les personnes défavorisées : Asnières (droite passée au PS en 2008), Bagneux (PC), Bois-Colombes (droite), Chaville (RDG passée à droite), Clamart (PS), Clichy (PS), Colombes (ex-PC, puis droite passée au PS), Fontenay-aux-Roses (PS), Garches (droite), Gennevilliers (PC), Malakoff (PC), Montrouge (droite), Nanterre (PC) et Villeneuve-la-Garenne (droite).

· Cela concerne entre 2006 et 2008 : 1245 relogements, soit 59,3% des objectifs départementaux.

· Sur ces 14 villes, seules 2 ont moins de 20% de logements sociaux : Asnières et Bois-Colombes.

8 villes ont relogés à plus de 150% de leurs objectifs soit 41% des objectifs départementaux : Bagneux, Bois-Colombes, Clichy, Colombes, Gennevilliers, Malakoff, Nanterre et Villeneuve-la-Garenne.

Instructif, non ?

…seulement pour qui veut vraiment savoir lesquelles, parmi les collectivités locales, font preuve d’une réelle solidarité dans le Sarkoland…

Par Joël Allain - Publié dans : Données - Communauté : Les blogs citoyens

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21082
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum