Pétition sur la loi DALO, les Expulsions locatives et la trêve hivernale, cruel constat !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pétition sur la loi DALO, les Expulsions locatives et la trêve hivernale, cruel constat !!

Message par Guy Verdier le Ven 4 Déc - 19:31

Pétition sur la loi DALO, les Expulsions locatives et la trêve hivernale, cruel constat !! Signer la pétition / De petitie ondertekenen.

Avoir un toit c'est crucial.

La Voie Des Femmes, Association 1901, apolitique, humaniste, humanitaire, solidaire, mettant en avant le rôle de la femme en temps que femme, mère et citoyenne propose de modifier la loi Dalo et les procédures d’expulsions.

Mesdames, Messieurs, les responsables politiques français,

Nous sommes au regret de faire un cruel constat concernant la loi Dalo, c’est son inefficacité.
Effectivement, les demandes une fois déposées dans les services concernés traînent des mois, voire plus longtemps, et l’usager ne voit pas son problème résolu pour autant.
Les départements détiennent les listes des logements sociaux disponibles, les mairies aussi et les bailleurs sociaux sont les premiers concernés.
Un dossier comportant le dispositif Dalo doit être immédiatement transmis, par fax, aux mairies, département et bailleurs ; et ce, le jour de la demande.
Quelque soit le cas de figure, invalide vivant précairement, mal logé, famille en détresse … rien n’est fait ou n’a l’air d’être fait, une fois la demande renseignée.
Il n’est pas juste de proposer des lois et de ne pas veiller à leurs pleines applications.

La Voie Des Femmes propose un compromis : une fois la demande faite par l’usager, une instance départementale doit prendre en charge le dossier et faire en sorte d’aboutir dans le mois qui suit la demande, sinon, une plainte pour non respect des règlementations administratives devra être déposée par l’usager. Cette plainte, faite auprès du Procureur de la République devra, automatiquement, être suivie d’effet et recevoir une réponse dans un délai court.
Pour ce qui concerne les demandeurs sdf, logés très précairement, en situation de grande détresse, une plainte pour non respect des droits de l’homme pourra être envisagée.
Ne pas oublier que le logement est un droit.
Ensuite, et vous comprendrez pourquoi nous parlons là aussi d’expulsions,

La Voie Des Femmes propose de supprimer ce que l’on appelle la trêve hivernale.
Le logement est un droit en toute saison et, étant donné les problèmes climatiques et les changements de saisons occasionnés par ces problèmes, on ne peut prévoir des intempéries, quelle que soit la saison. Il est donc important de supprimer la trêve hivernale. Vivre dans un logement, ce n’est pas seulement pour s’abriter des intempéries, mais aussi pour y vivre dignement, avec le confort nécessaire.
Or, vivre dehors, quelque soit la saison n’apporte aucun confort, même minimum.
La Voie Des Femmes propose aussi, et afin d’éviter les expulsions pour manquement au paiement du loyer, de mettre sous curatelle de l’Etat tout locataire ayant 2 mois de loyers de retards.

Pourquoi ?
Pour la simple et unique raison qu’après, il y a une spirale au niveau des impayés. Le locataire erre dans les services sociaux et son endettement s’accroît. La dette peut devenir un souci majeur obligeant l’endetté à monter un dossier de surendettement qui le pénalise pour d’autres raisons et qui voit le bailleur, bien souvent, en peine de récupérer son dû.
L’usager finit par être expulsé et nous nous retrouvons avec une personne à reloger en urgence qui aura besoin, à ce moment là, d’utiliser la loi Dalo.
C’est un cercle vicieux et le logement est un droit.
Pour le bien être de tous et afin de responsabiliser les citoyens, il faut, à un moment donner, les soutenir jusqu’à ce qu’ils aient retrouvé pieds dans la vie.
Des erreurs, tout le monde peut en commettre, mais laisser un problème s’envenimer, tel celui du logement, c’est la pire des calamités.

Car celui qui n’a pas de logement, perd sa dignité, ne peut pas retrouver facilement un emploi et là, commence l’engrenage de la clochardisation, et les premiers touchés par ce phénomène sont les enfants. Si les parents perdent leur logement, le problème éducatif devient un problème majeur.

Villiers le Bel, le 27 Octobre 2009 Isabelle Krief Fondatrice et Présidente de La Voie Des Femmes, Marie-Christine Monteil-Brahmi, Vice Présidente, Dominique Bischoff, Vice Présidente, Vanina Mencé, Vice Présidente




Posté par terreetmer - le respect - Commentaires [1] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : france, humains, logement, loi, petition, respect, responsable

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21064
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum