Au nom du devoir de réserve... Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au nom du devoir de réserve... Présentation

Message par Yoyotte le Sam 6 Fév - 20:45

Bonjour. Je suis nouveau. Pardonnez la longueur de ma présentation mais je voudrais dire tout en peu de mots...
Ancien militaire de carrière (adjudant-chef), fonctionnaire civil toujours à la Défense, je suis "massacré" depuis 15 ans dans l'armée pour avoir osé dire stop - par écrit - à la méthode de management basée sur le despotisme, le racisme (je suis Antillais), la diffamation, la tentative de meurtre sur ma fille dans mon établissement ouvert au public, bref la torture mentale dans toute son ignominie. Viré, réintégré, viré une seconde fois, réintégré une deuxième fois, l'armée a eu la bassesse de donner du fric à un général réserviste pour qu'il me poursuive car j'avais découvert que ce général corbeau (à l'origine de mon premier renvoi) avait usurpé l'identité de la ministre de la défense de l'époque, Michèle Alliot-Marie, pour faire des faux au nom de la ministre et me faire chanter, en détournant l'adresse électronique du ministère de la défense. J'ai transmis les preuves accablantes à la ministre. Elle a couvert ce corbeau. Je frappe depuis 1995 à toutes les portes. Elles se cadenassent les unes après les autres. Même mon propre avocat a abusé de mon état de faiblesse. Agé de 62 ans, gravement malade, je suis en congé longue maladie. Or l'armée me doit plus de 500.000 euros d'arriérés de traitements, préjudice moral, avancement, reconstitution de carrière, intérêts moratoires, etc. Aussi, je voudrais rendre un hommage particulièrement appuyé à Guy pour m'avoir tendu la main... Lucien Yoyotte


Afin de différencier ce post du premier "Au nom du devoir de réserve..." j'ai rajouter dans le titre Présentation
Guy
Au fait Lucien voilà je l'ai la synthèse. Si tu as d'autre précisions tu peux les communiquer.

Yoyotte

Nombre de messages : 7
Age : 69
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : en congé longue maladie
Humeur : maussade
Date d'inscription : 04/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.yoyotte-armee.com/mort.htm

Revenir en haut Aller en bas

Viré, réintégré...,

Message par Yoyotte le Dim 7 Fév - 0:04

Mon cher Guy tu es d'une réactivité à faire palir bon nombre de nos "décideurs"...

Effectivement on pourrait rajouter après... Viré, réintégré..., "l'armée a payé un médecin civil pour, selon ce médecin, dresser mon profil médico-phychologique au vue d'une lettre personnelle et confidentielle que j'avais adressée à Mme Alliot-Marie et à coup sûr me faire interner ; lettre retransmise en secret à ce médecin, telle une lettre de cachet. J'ai déjoué le piège. En représailles, l'armée m'a placardisé chez moi sans traitements. Je n'existais pas alors que j'étais inscrit sur les registres de l'armée depuis 1966... J'ai alerté personnellement le nouveau ministre de la défense, Monsieur Hervé Morin. Il n'a pas daigné me répondre... Au bout de quatre ans, j'ai saisi le Conseil d'Etat. L'armée m'a mis d'office à la retraite, menaçant de me mettre à la porte de mon refuge avec ma fille et son bébé ; un deux pièces sous les toits de Paris... J'ai appelé le Conseil d'Etat qui a "arrangé" cette nouvelle situation scandaleuse et j'ai été réintégré pour la seconde fois administrativement en mars 2009. Mais pour me briser, l'armée m'a "exilé" dans un camp sur les hauteurs de Versailles alors que j'h'abite le nord de Paris, que je suis exempt de marche prolongée et de port de charge lourde par un médecin, devant subir deux graves interventions chirurgicales, une de la bouche et la pose d'une prothèse d'un genou dont le coût avoisine les 40.000 euros non pris en compte ni par la Sécurité Sociale ni par ma mutuelle. J'ai saisi le Médiateur de la République pour qu'il appelle l'attention du ministre de la défense sur le cas d'un fonctionnaire qui subit depuis 1995 une persécution de tous les instants de la part de son ministère, d'autant que j'ai fait deux malaises chez moi où je vis seul, redoutant l'AVC... Ce Médiateur m'a opposé une fin de non-recevoir s'agissant de ma santé... Craigant que je meurs en service, l'armée m'a mis en congé longue maladie où je déprime... " De plus, l'armée à eu la bassesse, etc.

Yoyotte

Nombre de messages : 7
Age : 69
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : en congé longue maladie
Humeur : maussade
Date d'inscription : 04/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.yoyotte-armee.com/mort.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum