Précarisation des personnes âgées et mise à l’écart : attention danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Précarisation des personnes âgées et mise à l’écart : attention danger

Message par Guy Verdier le Ven 16 Avr - 14:08

Précarisation des personnes âgées et mise à l’écart : attention danger

Les petits frères des Pauvres sont alertés et témoignent de la dégradation des conditions de vie des personnes âgées les plus pauvres. C’est grâce à une veille avancée des acteurs témoins des situations que l’association caritative peut livrer une observation d’ampleur suffisante pour constituer une alerte : ses partenaires lui signalent de plus en plus de personnes âgées isolées, pauvres rencontrées dans les maraudes, les hébergements d’urgence, les centres d’action sociale municipaux, les aides alimentaires, les Ehpad, par les voisinages… Ce que confirment leurs rapports (Secours Catholique, Fondation Abbé Pierre…).

La situation des personnes âgées pauvres se dégrade



La couverture de la population pauvre s’amenuise au fil du temps, le reste pour vivre des personnes âgées pauvres ne suffit plus à faire face aux dépenses de première nécessité…

Les dépenses courantes ont augmenté pour :
- le logement, la revalorisation limitée des allocations par rapport à la hausse des loyers a contribué à un fort accroissement du taux d’effort des ménages modestes, notamment dans le parc privé.
- la santé, avec l’alourdissement du reste à charge pour les assurés sociaux (baisse des remboursements, hausse des cotisations, déremboursement de certains médicaments, médecine ambulatoire….), les mutuelles coutent cher (environ 10% de l’ASPA) et les personnes ne savent pas toujours mobiliser les aides pour pouvoir la payer (le dispositif reste complexe),
- l’énergie, avec les hausses rapides du prix du fuel, de l’électricité, au 1er Avril de 10% du prix du gaz !!
- les produits de première nécessité, de consommation de base,
Les minima sociaux n’ont pas suivi l’évolution du seuil de pauvreté
- L’ASPA (allocation spécifique personnes âgées) reste sous le seuil de pauvreté : Le rattrapage mis en place par le gouvernement de + 25% par ans pour les personnes isolées (seules) va dans le bon sens (entre 2007 et 2012 soit 4,2%/an, ce qui a été fait en 2008, 2009 et 2010) mais
- Le minimum contributif (MICO), même majoré, reste sous le seuil de pauvreté

Les mesures d’aides sont complexes, leur évolution est rapide et constante. (...)


Senioractu.com : Lire la suite ...

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21030
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum