In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMEMBERT BIEN COULANT.

Message par DAN. le Mar 4 Mai - 16:25

UNE anecdote en appelle une autre .
A l'époque , j'avais demandé à ma grand-mère de m'envoyer un réveil (A Oasis II,il fallait se réveiller à 5heures du mat. pour partir en galerie a la montagne.)
Ma grand-mère m'a donc envoyé un colis contenant un réveil ...et , croyant me faire plaisir ,elle m'a également envoyé un camembert.
celui-ci n'a certainement pas voyagé par avion comme les huîtres mais plutôt en camion et a mis une quinzaine de jours pour me parvenir ! ... Je vous laisse deviner la suite:le réveil était inutilisable. :mdr
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mar 4 Mai - 17:41

Cela ne m'étonne pas, travaillant au bpm, je connaissais l'acheminement du courrier, les colis ordinaires mettaient pas mal de temps à arriver.
Je me doute de l'état du colis, nous avons plusieurs cas semblables. Il y a des colis qui étaient difficelement distribuables, comme cet appelé qui a reçu un colis avec du raisin dedans, et bien d'autres choses, mais au moins ça laisse des souvenirs mémorables.
Merci pour ton anecdote cela me replonge dans les péripéties du métier, mais un camenbert à In Amguel, après 15 jours de voyage ça devait être quelque chose.
Mais pour être plus précis il faut que je dise que la majorité des paquets à "problème" étaient envoyés par les grands mères, mais on les aime tellement.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mer 5 Mai - 8:06

Surtout Dan si tu as d'autres anecdotes, n'hésite pas de nous les faire partager.
On en a tous vécu à plus.
Amitiés.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LES GARS DE LA MARINE.

Message par DAN. le Mer 5 Mai - 11:25

Une autre anecdote.
Je me souviens d'un marin (eh oui,il y avait aussi des marins) qui s'est promené dans la base traînant derrière lui au bout d'une ficelle un bateau jouet à roulettes sur lequel était inscrit : " PAUV'MATAF,QU'AS TU FAIT POUR ECHOUER ICI ?"... Il a été puni de 8 jours de prison.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 6 Mai - 10:51

C'est vrai qu'il y avait un détachement de marine, ils étaient très décontractés et très serviables.
Mais à mon tour de raconter une anecdote, au BPM nous avions le vaguemestre de l'infirmerie qui était exceptionnel. Il était bègue et était représentant de commerce dans le civil, et certainement un très bon représentant de commerce. Il avait un bagou formidable, il avait réussi d'échanger à un groupe de touaregs un petit chameau contre une cartouche de cigarettes. De toute façon ce petit chameau était condanné car il était cagneux et n'aurait pas été accepté par ses congénaires, mais surtout il a fait le tour de force de demander au commandement de la base et obtenu le tranfert de ce petit chameau dans le nord je crois du côté de Lille où il l'a remis à un zoo.
Mais quelques jours avant son tranfert, je crois la veille ou l'avant veille on avait fait la fête au BPM, je crois que ce soir là on était vraiment bien,j 'avais même fait le simulacre de faire envoyer un télégramme à ce petit chameau, ça c'est vraiment un souvenir inoubliable


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 6 Mai - 16:00


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Jeu 6 Mai - 16:24

Bonjour,
Jean que de bons souvenirs et belles photos tu nous fais partager !!!

Pour toi cela a été une belle aventure.
Merci Jean.
Amicalement

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20967
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par DAN. le Jeu 6 Mai - 19:51

, SOUVENIRS.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par DAN. le Jeu 6 Mai - 19:53

, SOUVENIRS.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Jeu 6 Mai - 19:56

DAN. a écrit: , SOUVENIRS.

Merci DAN pour ces insignes et cette belle rose des Sables du Sahara

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20967
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Lun 10 Mai - 11:41

DAN. a écrit:Une autre anecdote.
Je me souviens d'un marin (eh oui,il y avait aussi des marins) qui s'est promené dans la base traînant derrière lui au bout d'une ficelle un bateau jouet à roulettes sur lequel était inscrit : " PAUV'MATAF,QU'AS TU FAIT POUR ECHOUER ICI ?"... Il a été puni de 8 jours de prison.

Bonjour,
Super ton avatar DAN
@ bientôt
Amicalement

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20967
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Lun 10 Mai - 12:37

Derriére le BPM nous avions un joli jardinet, avec un jet d'eau, et nous avions un coq qui était la mascotte du bpm,il s'appelait "Césarin" et on l'avait nommé "caporal".
Tous le personnel appelé et cadre venait lui dire bonjour avant de prendre le service, seul problème c'était un coq alcoolique, tous les soirs il avait sa dose de pinard et il repartait en titubant.
Un jour pour lui être agréable on lui a acheté deux poules, tout se passait bien jusqu'au jour où le commandant Baquet, qui possédait lui aussi un coq, nous l'a donné en pension.
Nous comme des imbéciles on s'est dit deux coqs deux poules ils vont s'arranger,et bien le lendemain on a retrouvé "Baquet" mort le crane troué de coup de bec.
"Césarin" n'a pas voulu partager, à croire qui l'alcool rend plus fort "Bourvil" dirait " l'eau ferrugineuse oui, l'alcool non"
Lors de la dissolution de la base (je n'étais plus à in amguel mais mes collégues me l'ont racontés), on a fait un ordre de mission pour le "caporal césarin" et bien à Béchar ils n'ont pas trouvé mieux de faire un coq au vin.
Inutile de dire qu'il était immangeable et que cela a provoqué une brouille chez les collègues.
J'avais une photo de "césarin" mais je ne la retrouve pas, si je la retrouve je la diffuserais.
C'est une histoire banale mais qui prouve dans quelle ambiance on travaillait, c'est une période que je regrette vraiment.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mar 11 Mai - 16:02

Les zones contaminées étaient signalées. Maintenant comment savoir où commence la zone contaminée, c'est bien difficile, aujourd'hui avec tous les reportages, tous les articles, les films, on se pose beaucoup de questions.
Je ne sais pas si j'avais vraiment envie de prendre connaissances de toutes ces informations qui jettent un trouble.
Je ne veux me rappeler que des bons souvenirs, j'ai entendu aussi que les essais nucléaires pouvaient provoquer des maladies génétiques, justement à ce sujet j'ai une maladie génétique.
jJai fait des recherches, je suis le seul à l'avoir dans ma famille. Mais là aussi cela ne veut rien dire, car là aussi je me suis renseigné et il n'est pas rare, qu'une maladie génétique se déclare sur un cas isolé.
Je ne saurais donc jamais, donc les bons souvenirs que les bons souvenirs, d'autant que j'ai visité tout le site comme certainement beaucoup de personnes, alors je fais confiance, disons que c'est le destin.



Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par DAN. le Mar 11 Mai - 17:18


Cher Jean.
Il existe une association qui se nomme l'AVEN (Association des Vétérans des Essais Nucléaires) qui essaie depuis des années de faire reconnaître par l'Etat les problèmes liés aux expositions suite aux essais nucléaires.
l'Etat commence (40 ans après ) a reconnaître timidement qu'il y a eu "problème" pour certains...
De la a admettre sa pleine et entière responsabilité,il y a une marge et je pense que l'on cherche à gagner du temps,les enjeux sont trop importants tant du côté des soldats Français , des civils travaillant sur le site que des populations Algériennes autochtones.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mar 11 Mai - 18:03

C'est bien ça le problème Dan, par définition ma maladie "rétinite pigmentaire" est une maladie génétique, donc dans ces cas là c'est difficile de prouver quoi que ce soit.
J'ai déjà posé la question, je suis même passé devant la commission, le verdict "le handicap n'est dû au service".
Mais j'ai pu continuer mon service dans le civil presque normalement,et je tiens à remercier l'administration qui a tenu compte de mon handicap en m'affectant sur un poste compatible.
Maintenant j'en ai pris mon parti, et puis je serai tellement déçu si c'était le cas. J'ai tellement passé un bon séjour là bas, que c'est peut être mieux comme cela.
Comme je le dis maintenant je ne me rappelle que des bons souvenirs et dieu sait combien il y en a eu.
Toutefois merci du renseignement, je pense que ceux qui ont développé un cancer sont beaucoup plus concernés.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Françoise le Jeu 13 Mai - 0:05



Sur cette bande annonce vous pourrez voir des images prises lors de l'accident Béryl. Michel Dessoubrais qui raconte ses souvenirs est l'un des appelés oubliés sous le "nuage", dont l'histoire a inspiré le film "Vive la bombe" de Jean-Pierre Sinapi.
Le documentaire "L'Algérie, de Gaulle et la bombe" de Larbi Benchiha est toujours visible en streaming sur le site de France3-ouest
http://ouest.france3.fr/emissions/documentaire-9966451.html#para62725762

http://larbi.benchiha.chez.com/l_algerie_de_gaulle_et_la_bombe.html

Françoise

Nombre de messages : 7
Age : 59
Date d'inscription : 12/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 13 Mai - 11:47

Françoise c'est un document formidable. C'est la première fois que je le vois.
Pendant mon séjour j'en ai jamais entendu parler, pourtant, j'ai tout visité avec des responsables du CEA, même entre eux je ne les jamais entendu parler de cet évênement. C'était vraiment tabou, toutes traces avaient disparu, à part les deux pancartes. Mais je ne savais pas trop pourquoi elles étaient là. Je savais qu'il y avait eu un problème, c'est le seul mot que j'ai entendu, et par tout le monde "il y a eu un problème" mais à aucun moment on a eu plus d'explication. C'est vraiment ces derniers temps avec tous les reportages et le film "vive la bombe" que j'ai vraiment compris ce qu'il c'était passé.
Merci pour le petit film, je vais essayer de me documenter, avec tous les renseignements que tu m'as donnés
Amicalement Jean.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 13 Mai - 15:50

Pour la saint Gabriel, sur la base on a organanisé plusieurs festivités, en particulier dans la salle de détente sous officiers, course de petits chevaux etc....... et en plus ils ont organisé un vrai tiercé de bouricauts.
Ils avaient habillés les PLO (population laborieuse des oasis) en jockeys. C'est dommage je n'ai pas pu assister à cet évènement mais cela avait été très réussi, les collègues m'ont dit que j'avais loupé quelque chose d'exceptionnel.
On en a parlé pendant longtemps, c'était d'autant plus drôles que les bouricauts sont incontrôlables et qu'il y a eu de scènes vraiment pittoresques. Je regrette de ne pas avoir de photos de cet évènement, mais j'ai une photo de la salle de détente
.


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Sam 15 Mai - 12:03

La montagne vue d'un autre angle, et deux paysages, 45 ans après c'est un peu dur à expliquer mais ce sont quand même des souvenirs.


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Sam 15 Mai - 12:06


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Sam 15 Mai - 12:13


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Sam 15 Mai - 16:21

Photo prise devant le Bpm, normalement on doit voir le tableau des distributions de courrier. Nous faisions le maximum pour qu'il y en ait le plus souvent possible, en dehors des trois réceptions par semaine, nous arrivions à en avoir par Béchar.


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Dim 16 Mai - 18:23

Toutes les occasions étaient bonnes pour organiser des pots, nous étions insouciants, la vie était facile, on se sentait en parfaite sécurité, à aucun moment nous avions eu un doute, pour nous sentir encore plus sécurisé, lors des tirs on se mettait autour du cou, un petit appareil, certainement pour les radiations et on nous disait qu'il n'y avait aucun problème, alors pourquoi s'en créer.


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Dim 16 Mai - 18:30

Pourtant le danger était bien présent, mais on faisait mine de ne pas s'en préoccuper, c'est 45 ans après, que je me suis aperçu en voyant les reportages que ce n'était pas autant sécurisé que ça.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Dim 16 Mai - 18:44


Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par DAN. le Lun 17 Mai - 11:00

Le petit appareil autour du cou ... un dosimètre sans doute.
Le seul que j'aie vu de ma vie , c'était à Sathonay lorsque nous faisions nos classes,après , je n'en ai plus jamais revu ,ni en opération de tir,ni lorsque nous étions de service au coeur de la montagne,a l'intérieur du colimaçon.
quant aux contrôles de détection après opération ... pas vu la couleur... j'ose espérer qu'il y avait au moins un dosimètre collectif ... hem,pas sûr.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mer 19 Mai - 12:11

J'aimerais que Dan nous dise si il se rappelle d'un tir, pour moi d'un coté je m'en rappelle bien et de l'autre c'est vague. Je me souviens que ce jour là le BPM était fermé, sur la base flottait une drôle d'ambiance comme si tout était encadré.
Il y avait des gens qu'on avait jamais vu, certainement du personnel venu de Paris ( peut être des services spéciaux, ou secret) entre nous même si on se parlait, on ne parlait pas du tir. Je ne me souviens plus si c'était le matin ou l'après midi, au environ de l'heure H, nous étions tous en petits groupes, silencieux presque religieusement, tous nos regards étaient portés vers la montagne. Si ma mémoire est bonne on entendait un haut parleur qui réguli7rement annonçait les minutes. Je me souviens bien quand il a annoncé 30 minutes, puis régulièrement on voyait de la fumée sortir du haut de la montagne, certainement pour voir d'où venait le vent. A partir de se moment plus personne ne se parlait, on était soucieux, on était conscient qu'on allait assister à quelque chose d'exceptionnel, notre mine était grave.
Je me souviens qu'à partir de 30 minutes le compte à rebours a souvent était suspendu, donc les 30 minutes ont duré plus longtemps. Je ne souviens plus combien de temps, et on voyait toujours à espace régulier ces petites traces de fumée, avec le recul et connaissant aujourd'hui le problème de "BERYL".
Je me dis qu'ils ne voulaient prendre aucun risque, et ils avaient raison, les traces de fumée s'élevaient droite, donc il n'y avait pas de vent, puis on a entendu 10, 9, etc..... à 0, on a entendu une grosse déflagration, et on a eu l'impression que le sol nous échappait. J'ai eu l'impression de faire de 1 à 2 métres sur la droite et autant sur la gauche, on est resté un moment immobile. Je me souviens plus comment était la montagne, puis on est reparti chacun de son côté, silencieux. Ce que je sais c'est qu'entre nous les jours suivant on a jamais parlé de cet év7nement. Je pense qu'on était conditionné, ce que je sais c'est que moi j'en ai jamais parlé, et mes photos étaient rangées au fond d'un sac. Je ne les jamais montré, c'est toujours resté au fond de moi et il m'est jamais venu à l'esprit d'en parler,même à ma famille, même à mes amis, et cela jusqu'à dernièrement, où tous les reportages de la presse écrites, parlée et télévisée, et sutout le film "vive la bombe" est sorti, à partir de ce moment quelque chose c'est débloqué en moi, et spontanément je me suis mis à en parler et de plus en plus et je me sens soulagé.
Mais je me demande comment je suis resté environ 45 ans sans en parler, et même sans avoir envie d'en parler, ni même y songer, ce n'était par secret, non, ça ne m'est jamais venu à l'idée, aujourd'hui je suis content d'en parler, comme débarrassé, mais il y a quelque chose qui ne changera jamais:
C'est qu'à IN AMGUEL...
J'ai vécu la plus belle période de ma vie, et en racontant tout ce que j'ai raconté, sur les essais nucléaires. J'ai l'impression que c'est une autre personne qui le fait, j'ai pas l'impression que c'est moi.
Les essais c'est une chose à part, et la vie que j'ai vécue là bas est une autre, ce n'est pas le même personnage qui a vécu les deux, et ça je ne peux l'expliquer.

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par DAN. le Mer 19 Mai - 19:33

Bonjour Jean.

Comme souvent , a chaque tir il y avait pas mal de civils (souvent des ingénieurs du CEA , des journalistes (autorisés et triés sur le volet),des techniciens,des "huiles",et quelques représentants autorisés de nations étrangères ( USA,Grande Bretagne,Allemagne et Canada ) plus quelques membres de l'ONU.

Il y avait aussi des "espions" qui opéraient au grand jour et contre lesquels nous ne pouvions rien , car ils s'installaient avec leurs appareils de mesure en dehors du périmètre qui nous était alloué (officiellement,c'était des "touristes"
Quant au tir qui a secoué la base , je pense qu'il devait s'agir du tir "SAPHIR".(le plus puissant:150 KT) ... mais je n'étais pas présent a cette date.
Je n'ai assisté qu'a 3 tirs assez faibles ( environ 20 KT )
JADE ( 30 MAI 65 , 5 KT )
CORINDON (1 OCT 65 , 5 KT )
TOURMALINE ( 1 DEC 65 , 20 KT )
+ 1 tir "POLLEN" (dite "bombe sale") en fait il ne s'agit que d'un Fût contenant des déchets radio-actifs , perchés en haut d'une tour , et dont l'explosif n'était autre que du TNT.
Autour de la tour,il y avait des poules,rats,et lapins,afin d'étudier l'effet d'une irradiation sur ces animaux.
Comme toi, j'ai été long à en parler ,même à mes proches , jusqu'à ce que cela soit dévoilé dans la presse au grand jour.
Comme toi et beaucoup d'autres c'étaient des moments inoubliables.
Si c'était à refaire,je..... heu ... boff ... non quand même pas.
avatar
DAN.

Nombre de messages : 14
Age : 72
Localisation : Cormeilles en Parisis
Emploi/loisirs : Retraité / Nautisme
Humeur : Selon la météo.
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 20 Mai - 9:43

Je vois Dan que tu en connaissais beaucoup plus que moi. Il faut dire qu'au BPM on était un service à part, on était bien vu de toute la base, car comme tu le sais là bas le courrier était précieux.
Nous étions invités à tous les pots, il y en avait pratiquement un par jour, tout le monde faisait le maximum pour nous rendre service, dés qu'on demandait quelque chose, on l'obtenait, mais nous étions quand même un service à part.
Je m'arrête là car j'attends une visite je continuerai plus tard.
Amitiés

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Jeu 20 Mai - 12:47

[color=black]Oui comme je te le disais nous étions un service à part, et pour moi c'était encore plus dur car j'étais un jeune adjudant de 24 ans. J'avais de bons rapports avec les appelés du BPM, car c'était la plupart des postiers dans le civil. Je faisais tout pour leur rendre la vie plus facile, j'étais un peu leur grand frère, mais avec les autres appelés de la base, j'avais très peu de contacts avec eux, d'abord on avait surtout des rapports avec les vaguemestres et les gradés de la base. Ensuite ma barrette était une barrière pour le contact surtout pour eux, car moi j'étais disposé à avoir des rapports amicaux, quand aux gradés avec qui j'avais des rapPorts, ils étaient beaucoup plus Ägés que moi, souvent des anciens de l'Indo. Donc j'avais beaucoup de respect envers eux. Je ne posais pas de questions mais j'écoutais beaucoup ce qu'ils disaient et eux me considéraient comme un bleu, ce qui fait que j'avais très peu d'informations. Je ne cherchais pas à en avoir, car j'avais été impressioné par la grande pancarte qu'il avait en rentrant du terrain d'aviation et qui disait "qu'on était dans une base secrète et qu'il fallait voir,écouter et ne rien dire".
Je ne me souviens plus des termes exacts, donc j'écoutais, et j'étais admiratif devant tous ces anciens avec des décorations, je me tenais un peu en retrait.
Même quand monsieur Botrel m'a fait tout visité, je regardais, mais je ne posais pas de question.
A aucun moment? j'ai pu imaginer qui je me trouvais sur les lieux où "il y avait cet incident de Béryl"


Dernière édition par jean11 le Jeu 20 Mai - 15:28, édité 1 fois

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum