In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

éssais nucléaires

Message par Boudaud le Mar 17 Déc - 18:47



A regarder

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par SULLIVAN le Mer 18 Déc - 16:51

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRY5CvCvh58RVBU0Fxbsewm4GO5K0gULtDzSN0E87JhcOMAmhHZ

2 caractéristiques du Sahara :

- la rose des sables

- le dobe ou fouette-queue
avatar
SULLIVAN

Nombre de messages : 20
Age : 71
Localisation : Catalunya
Emploi/loisirs : Cadre commercial à la retraite ; lecture , marche à pied , cyclotourisme
Humeur : Optimiste incorrigible
Date d'inscription : 10/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par SULLIVAN le Mer 18 Déc - 16:55

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTIyY98yYCz3T9A5r5354zojnyB5_QDv9E1YO1GutykRA337eOtsg

Si je ne m'abuse , il s'agit du rocher de Bouamama ; à la frontière marocaine.

On l'apercevait depuis Colomb Béchar .

La blague que l'on faisait aux nouveaux arrivants , c'était de leur dire que , s'ils s'ennuyaient , on pouvait les emmener le samedi soir au bal à Bouamama
avatar
SULLIVAN

Nombre de messages : 20
Age : 71
Localisation : Catalunya
Emploi/loisirs : Cadre commercial à la retraite ; lecture , marche à pied , cyclotourisme
Humeur : Optimiste incorrigible
Date d'inscription : 10/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

éssais nucléaires

Message par Boudaud le Dim 5 Jan - 17:52


Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

éssais nucléaires

Message par Boudaud le Jeu 16 Jan - 19:36

Les anciens militaires obtiennent réparation

Sud Ouest Publié le 16/01/2014 à 06h00 par J-M. D.

Le tribunal administratif n’a pas suivi l’avis défavorable du rapporteur public.

Deux des trois familles qui avaient intenté une action devant la justice le 3 décembre 2013 ont gagné une manche mais pas encore totalement la bataille face au ministère de la Défense qui pourrait faire appel de la décision rendue en début de semaine. Les juges du tribunal administratif de Bordeaux ont, en effet, suivi les arguments de l'avocate parisienne, Me Cécile Labrunie, concluant que « la loi définit une présomption de causalité et, ainsi, toutes les victimes souffrant d'une maladie ratio-induite résultant d'une exposition à des rayonnements ionisants dus aux essais nucléaires peuvent obtenir une reconnaissance et une indemnisation de leur préjudice ».

Le tribunal, dans son jugement, a donc enjoint le ministère de la Défense à adresser une offre d'indemnisation aux militaires ou leur famille.

Les trois dossiers examinés concernaient des anciens militaires ayant séjourné dans des zones contaminées. Tous visaient à faire reconnaître un lien de causalité entre leur maladie et leur séjour en Algérie ou en Polynésie française. Lors de l'audience, le rapporteur public avait demandé au tribunal de rejeter l'ensemble des requêtes en s'appuyant sur les conclusions du Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen) qui a choisi d'utiliser pour l'évaluation du risque du cancer une formule statistique tirée de la réglementation américaine et d'un document datant de 1995 en appliquant à un individu des règles déterminées pour un groupe.

Une demande rejetée.

Claude Lequesne, de Listrac, ancien militaire, a effectué trois séjours en Polynésie où il avait notamment pour mission d'effectuer des plongées en apnée afin de réaliser des prélèvements de flore. Son compagnon, M. Fontaine, hélas décédé, était dans le même cas. Aujourd'hui, sa veuve n'entend pas baisser les bras et se bat pour obtenir réparation. Cette dernière, comme Claude Lequesne, ont obtenu gain de cause devant la justice administrative. Seule la Bordelaise Christine Lecullée, dont le mari est décédé des suites d'une hémopathie, une aplasie médullaire, a vu sa demande rejetée. Elle va relever appel du jugement car son cas est singulier. Le ministère de la Défense a admis qu'il avait été irradié lorsqu'il était responsable du service des eaux au centre d'expérimentations militaires de Reggane, en Algérie, mais la loi Morin du 5 janvier 2010 exclut cette pathologie des conditions requises pour solliciter un préjudice.

« Loin de reconnaître les souffrances des personnes qui l'ont servi, l'État oppose aux victimes un déni dont l'automatisme mathématique est parfaitement indigne », s'insurge Me Cécile Labrunie. « Nous aboutissons à une situation désolante, si ce n'est absurde, où un système d'indemnisation doté d'une enveloppe annuelle de 10 millions d'euros, n'indemnise personne. L'État ne tient pas ses engagements. Les juges administratifs ne s'y sont pas trompés et sont déjà nombreux à avoir censuré le refus systématique du ministère de la Défense d'indemniser. »

J-M. D.

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Jeu 16 Jan - 21:15

Bonsoir Christian,

Voilà une bonne nouvelle mais en cas d'appel il faudra attendre et au cas où ensuite il faudra saisir le Conseil d'Etat !

Amitiés

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

éssais nucléaires

Message par Boudaud le Mer 22 Jan - 9:52

EVUES DE PRESSE 2014
A voir aussi sur le site: http://www.aven.org/aven-accueil-actions-mediatiques-revue-de-presse-2014-essais-nucleaires-au-sahara-il-est-demande-a-la-france-reparation-des-sequelles

Essais nucléaires au Sahara : Il est demandé à la France réparation des séquelles.

Algérie presse service (APS) mardi 21 janvier 2014.

PARIS - La juriste algérienne, Me Fatima Benbraham, a déclaré lundi soir à Paris qu’il est demandé à la France “la réparation de toutes les séquelles” causées par les explosions et expérimentations nucléaires françaises au Sahara algérien (sanitaires et environnementales).

“Les expériences et explosions nucléaires demeurent un parfait crime contre l’humanité et de ce fait restera imprescriptible, donc voué à contraindre leurs auteurs à reconnaître d’abord puis à réparer les dommages constatés (…), a-t-elle dit dans son intervention portant sur le cas de l’Algérie, au colloque ayant pour thème “L’impact humanitaire des armes nucléaires” organisé au siège du Sénat français, dans la capitale française.

Formulant plusieurs recommandations dans ce sens, elle a ainsi appelé à la levée du sceau du “secret défense” sur toutes les archives se rapportant aux explosions et expérimentations nucléaires françaises au Sahara algérien “afin qu’elles servent de documents de référence” aux chercheurs et experts.

Ces archives, a ajouté la juriste doivent également servir à connaitre le nombre d’Algériens de PLO ou PLBT (Populations locales des oasis ou du bas Touat), impliqués dans le programme nucléaire français, recrutés pour faire le nettoyage des sites atomiques sans protection adaptée.

Elles permettront aussi, a-t-elle ajouté, de faire connaitre la population sédentaire et nomade concernée par les conséquences sanitaires des explosions nucléaires françaises et, aussi, localiser la matériel contaminé et l’indication exacte des endroits d’entreposage des déchets radioactifs enfouis ou laissé sur place après le départ des Français en 1967.

Me Benbraham a également insisté sur la nécessité d’assurer le suivi médical des différentes victimes des rayonnements ionisants par la construction par la France de structures sanitaires spécialisées pouvant prendre en charge les pathologies radio-induites des victimes des essais nucléaires français et leur descendants, depuis le stade du diagnostic jusqu’à la prise en charge adéquate tel qu’il a été préconisé dans les cas similaires (Polynésie, Japon, Etats-Unis, Australie).

La juriste a en outre recommandé d’indemniser les victimes algériennes à l’instar des modèles USA-II Marshall, Royaume uni- Australie, France-Polynésie, “selon le principe du parallélisme des formes” et contribuer par ailleurs à la mise en place d’un système de surveillance des sites des essais, à l’instar de ce qui a été réalisé en Polynésie française et dans d’autres régions du monde.

Elle n’a pas non plus manqué de mettre l’accent sur la contribution à la formation de spécialistes algériens en décontamination et au nettoyage et réhabilitation des sites d’essais de Reggane (Hammoudia et Reggane-plateau et In Ecker (Taouriret Tan Afella et Tan Attaram).

Dans son exposé, Me Benbraham a rappelé à l’assistance, composée de parlementaires et experts français et étrangers, que la France coloniale a réalisé ses premières explosions nucléaires au Sahara algérien entre 1960 et 1966.

Des explosions très polluantes pour toute forme de vie…

Elle a cité ainsi quatre explosions atmosphériques à Hamouda “très polluantes pour toute forme de vie et pour l’environnement et ceci pour au moins pour 244.000 ans”, et treize explosions en galerie, “supposées sans danger” pour l’environnement dont douze ont échoué parmi lesquels l’accident de l’essai du nom de code “Béryl”, le 1er mai 1962 “dont la gravité équivaut à celui de Tchernobyl le 26 avril 1986 et celle de Fukushima le 11 mars 2011”.

“A ce jour, aucune des victimes de ces explosions n’a été reconnue comme telle”, a-t-elle martelé, soulignant que “54 ans après les essais atmosphériques à Reggane, 52 ans après l’accident de Béryl à In Ecker, et 52 ans après l’indépendance de l’Algérie, aucune reconnaissance de la part de la France coloniale, ni pour les victimes nucléaires, ni pour l’environnement”.

Me Benbraham a dans contexte relevé le caractère “sélectif et limitatif” de la loi Morin relative à la reconnaissance et l’indemnisation des victimes des essais nucléaires, “dans la mesure où il est fait abstraction des victimes algériennes et des dégâts environnementaux causés au Sahara”.

Elle a ajouté aussi que les 32 dossiers de reconnaissance et d’indemnisation déposés par les victimes algériennes “ont tous été rejetés” en décembre 2012 par la commission ad-hoc mise sur pied à la faveur de la loi Morin, car jugés “incompatibles” avec cette dernière. “Ils ont été refusés au motif que les pathologies déclarées ne rentrent pas dans ce cadre de cette loi ”, a-t-elle dit.

Voulant rafraîchir les mémoires, Me Benbraham à rappeler que pourtant, lors de la visite d’Etat qu’il a effectuée en décembre 2012 en Algérie, le président François Hollande avait déclaré que la loi Morin sur les indemnisations des victimes devrait être appliquée “pleinement”.

“Cette loi n’a certainement pas été appliquée avec la détermination nécessaires”, avait-il estimé, ajoutant que “s’il apparaît qu’il y a des conditions qui ne permettent pas à des victimes de faire valoir leur droit, nous regarderont comment faire”, a-t-elle encore rappelé.

Me Fatima Benbraham, avocate à la Cour d’Alger, agréée à la Cour suprême et au Conseil d’Etat est l’auteur de nombreuses contributions dans différents séminaires et forums internationaux sur les aspects juridiques relatifs aux conséquences des explosions nucléaires françaises au Sahara algérien.

Le colloque sur “L’impact humanitaire des armes nucléaires” est organisé à l’initiative de sénateurs français et les Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement (PNND-France) en collaboration avec l’Observatoire des armements.

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Essais nucléaires à Mururoa

Message par Boudaud le Ven 14 Fév - 19:04

Moruroa: un effondrement peu probable, sans pouvoir être «totalement exclu»


Vue partielle de l'ancienne zone de vie de l'atoll de Mururoa prise le 06 juin 2000 en Polynésie française quatre ans après l'arrêt définitif des essais nucléaires français Eric Feferberg AFP

Papeete (France) - Un effondrement majeur sur l’atoll de Moruroa, où ont eu lieu 138 essais nucléaires français, est «extrêmement peu probable» mais ne peut cependant «pas être totalement exclu», a affirmé à l'AFP le contre-amiral Anne Cullere, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française.


Lire la suite ... ICI

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Essais nucléaires de Reggane : Révélations compromettantes pour la France

Message par Boudaud le Sam 15 Fév - 17:21

Essais nucléaires de Reggane : Révélations compromettantes pour la France

 
Une propagation radioactive continentale. C’est en tout cas la révélation faite par le document déclassifié du ministère français de la Défense sur l’opération Gerboise dont les effets du nuage radioactif ont touché la moitié de l’Afrique et même léché le sud de l’Europe.

Lire la suite ... ICI

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

éssais nucléaire sahara

Message par Boudaud le Lun 24 Fév - 11:11

AVEN
il y a 41 minutes
Larbi Benchiha,spécialiste du dossier des essais nucléaires français en Algérie, « 154 documents ont été déclassifiés »
Une première série de 58 documents concernant la Polynésie avait déjà été déclassifiée en décembre 2012.
Mardi 18 février à 9:09 algerie360.com
Larbi Benchiha est ce qu’on appelle un spécialiste du dossier des essais nucléaires en Algérie. Journaliste télévisuel, travaillant en free-lance pour plusieurs télévisions: Arte Info, France2, France3, la ZDF, M6, Viva TV… Ayant déjà réalisé deux films documentaires sur la question: Vent de sable, le Sahara des essais nucléaires en 2008 et L’Algérie, De Gaulle et la bombe, en 2010, il prépare actuellement son troisième documentaire sur les essais nucléaires français en Polynésie. Il nous explique dans cet entretien les dessous de la levée du secret défense sur ce dossier épineux.

L’Expression: En tant que réalisateur qui a consacré plusieurs reportages et documentaires sur les essais nucléaires en Algérie, que constituent pour vous ces nouvelles révélations?
Larbi Benchiha: Tout d’abord, il faut préciser que la levée du secret défense sur les documents de la période des essais fait suite à une procédure judiciaire engagée depuis 2004 par les associations des victimes des essais nucléaires, dans le cadre d’une plainte contre X déposée au Pôle santé du parquet de Paris.
Une première série de 58 documents concernant la Polynésie avait déjà été déclassifiée en décembre 2012. La décision de déclassification des documents dont on parle aujourd’hui date de mars 2013. A cette époque, les documents ont été remis à l’Aven et c’est l’expert Bruno Barrillot qui était chargé de les analyser. Ce ne sont pas des révélations à proprement parler, disons que c’est un demi-aveu officiel de ce qu’on savait déjà. Il est temps de reconnaître que les essais ont contaminé la région sur une grande échelle, que beaucoup de tirs n’ont pas été contenus, et que le lien entre les cancers, les malformations à la naissance est la conséquence directe des retombées radioactives des essais.
De plus, les 154 documents qui ont été déclassifiés et qui concernent la période des essais nucléaires au Sahara (1960 – 1966) ne racontent pas tout. D’abord, le ministère français de la Défense a choisi un certain nombre de documents dans les archives des essais.
Ensuite, il faut rappeler qu’on a appris beaucoup plus sur les méfaits des essais dans le dossier publié par le Parisien en 2010 et en 2012, où il est révélé des retombées massives de plutonium, et que l’ensemble de la Polynésie a été exposé au radiations et qui établissent un lien entre les retombées radioactives et les cancers des vétérans et des populations. Que dire alors de Reggane qui n’est qu’à une quarantaine de km du champ de tir atmosphérique de Hamoudia. On constate que des documents classés «secret» ou «confidentiel défense», qui ont été rendus publics dès 1997 dans un dossier signé par Vincent Jauvert et publié dans le Nouvel Observateur, ne font pas partie des documents officiellement déclassifiés en décembre 2012 et en mars 2013. Le dossier publié par le Nouvel Obs évoque le cas de militaires qui ont été utilisés comme cobayes lors du tir Gerboise verte en avril 1961 à Hamoudia. Quid également en ce qui concerne les expérimentations d’armes chimiques et biologiques à Oued Namous dans la région de Beni Ounif.

Vous venez d’achever un documentaire sur les essais dans les DOM-TOM. Pensez-vous ajouter une couche sur les dernières révélations?
En effet, en 2012, j’ai fait tourner un film en Polynésie, il s’agit d’un film construit sur un croisement de témoignages de vétérans français et de travailleurs tahitiens qui ont été employés sur les atolls de Mururoa, Fangataufa, Hao. Durant les séjours que j’ai effectués là-bas, j’ai constaté beaucoup de similitude entre les populations saharienne et polynésienne. D’abord, elles souffrent de la même folie qui a consisté à faire des essais dans des territoires habités et à y porter atteinte à tout un écosystème vital pour les gens qui y habitent. Cependant, il y a une différence. En Polynésie, on a mis les moyens pour dépolluer, démanteler, mettre en place et entretenir des postes de mesure de la radioactivité, on a fait des études pour déterminer les niveaux de contamination des récifs coralliens, l’Inserm avait effectué une étude épidémiologique… Or, en ce qui concerne les populations sahariennes, rien n’est fait. Elles sont traitées par le mépris dans un quotidien malsain! Les habitants du Touat et du Hoggar continuent à être exposés aux méfaits de la contamination et de la radioactivité pour plusieurs milliers d’années. Aujourd’hui, l’urgence est bien sûr de venir en aide aux populations exposées, cette aide peut prendre plusieurs aspects: effectuer des suivis médicaux, ouvrir des centres de soin, rendre publics tous les points d’enfouissement des déchets irradiés, restituer les listings de la main-d’oeuvre locale pour qu’on établisse un recensement des personnes qui ont séjourné sur les bases militaires à l’époque. Et enfin, qu’on nous dise où en est le fameux groupe mixte franco-algérien mis en place en 2008 et qui avait pour mission de cartographier les zones chaudes et de préconiser une sécurisation des sites dangeureux. J’ai un projet de film dont le scénario est bouclé depuis février 2011, mais hélas, les aléas (…) m’ont empêché de le réaliser, c’est aussi à cause de ce blocage que je me suis tourné vers la Polynésie. En tout cas, ce n’est pas parce qu’il y a eu ces révélations que je reviendrai sur les expérimentations du Sahara dans un prochain film, mais parce qu’il y a encore des choses à raconter, des vérités à dire et une justice à rendre.

On observe que la presse française a révélé l’information, mais la classe politique française n’a pas suivi, pourquoi à votre avis?
La classe politique française, tous bords confondus ou presque, observe un réel consensus quant aux problématiques liées à l’histoire et au passé des expérimentations nucléaires au Sahara et en Polynésie. C’est un fait marqué par une réelle empreinte du gaullisme qui continue à charrier les comportements politiques en France. Ensuite, il s’agit d’un reflexe issu de la Guerre froide. Enfin, je pense que le marasme économique qui traverse la société française, occulte beaucoup de choses, notamment les préoccupations qui se situent à des milliers de kilomètres de l’Hexagone. Néanmoins, le bloc de croyance se fissure, des personnalités politiques d’envergure commencent à se poser des questions quant au maintien de cette très coûteuse et finalement inutile force de frappe, parmi elles, un ancien ministre de la Défense, Paul Quiles qui, en 2012, a signé un livre au titre éloquent Le nucléaire, un mensonge français. Il a récidivé en 2013 où il a cosigné un autre livre avec l’expert Jean-Marie Collin Arrêtez la bombe.
Paul Quilès s’inscrit dans le sillage des mouvements tels que Global zéro, le Mouvement de la paix, Greenpeace.
En effet, les paradigmes de la guerre ont véritablement changé. La doctrine de la force de dissuasion appartient au passé.
En effet, on peut se poser la question de l’utilité de la bombe nucléaire, un drone ne serait-il pas plus efficace?

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

éssais nucléaires

Message par Boudaud le Sam 29 Mar - 10:33

http://www.programme-tv.net/videos/zapping/13446-figra-2013-aux-victimes-de-la-bombe-atomique-francaise/


le film"victime dl bombeatomiquefrançaise" sera diffusé sur france 2,le mardi 15 avril a 22h40

Bon week end a toutes et a tous

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

nouveau décrét sur les éssais nucléaire

Message par Boudaud le Jeu 18 Sep - 19:44

REVUES DE PRESSE 2014

Victimes des essais nucléaires : publication d'un nouveau décret



Par Cécile Baquey Publié le 17/09/2014 sur:la1ere.fr

Un nouveau décret d'application de la loi Morin d’indemnisation des victimes des essais nucléaires vient d'être publié au journal officiel. Les victimes des essais nucléaires de Polynésie vont-elles enfin être indemnisées ?





Que va changer ce nouveau décret ?
Le décret apporte un changement de taille, salué par les associations de victimes des essais. Désormais, le CIVEN (Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires) passe sous la tutelle du ministère de la Santé. “C’est une bonne nouvelle, souligne Jean-Luc Sans de l’AVEN (Association des victimes des essais nucléaires), car avant le CIVEN dépendait du ministère de la Défense et on ne peut pas être juge et partie”. Ecoutez le témoignage de Jean-Luc Sans, président de l'AVEN joint par La1ere.fr via ce lien: http://www.la1ere.fr/2014/09/17/victimes-des-essais-nucleaires-publication-d-un-nouveau-decret-188628.html





La notion de risque négligeable figure-t-elle toujours dans ce décret ?


Cette notion figure toujours dans le décret à l’article 13 et c’est bien là le problème. “C’est à cause de cette notion de risque négligeable que la plupart des dossiers d’indemnisations a été rejeté, précise Bruno Barillot, de l’association de victimes Moruroa e Tatou. C’est d’autant plus incompréhensible que les tribunaux administratifs ont contesté la plupart des rejets de dossiers d’indemnisation par le ministre de la Défense en argant que ce dernier n’apportait pas la preuve de ce risque négligeable ». Ecoutez les explications de Bruno Barillot de l’association Moruroa e Tatou via ce lien: http://www.la1ere.fr/2014/09/17/victimes-des-essais-nucleaires-publication-d-un-nouveau-decret-188628.html





Le nouveau décret apporte-t-il des améliorations au statut de demandeur ?


Dans l’article 11, il est prévu que le demandeur puisse venir défendre lui-même son dossier devant le comité. C’est une nouveauté, mais selon Bruno Barillot de Moruroa e Tatou “cette mesure positive restera purement symbolique pour la plupart des demandeurs, notamment Polynésiens ou Algériens, puisque le décret prévoit que les frais de déplacement seront à la charge du demandeur”.
Que vont devenir les quelque 700 dossiers rejetés par le CIVEN ?


Au 1er avril 2014, le CIVEN indique sur son site avoir examiné 772 dossiers sur les 895 reçus. 14 indemnisations ont été accordées dont 9 pour des personnes appartenant à la population polynésienne. En clair, le nombre d’indemnisations est ridiculement bas. “Et le pire, c’est que l’on ne sait rien, s’inquiète Jean-Luc Sans de l’AVEN. C’est le grand flou. On ne sait pas si l’on va repartir de zéro ou pas. En tout cas, le nouveau décret ne dit rien en ce sens”. Ecoutez Jean-Luc Sans interrogé par La1ere.fr via ce lien: http://www.la1ere.fr/2014/09/17/victimes-des-essais-nucleaires-publication-d-un-nouveau-decret-188628.html


La liste des maladies radio-induites, susceptibles de donner droit à indemnisation change-t-elle dans le décret ?
Cette liste ne change pas et pour Bruno Barillot de Moruroa e Tatou c’est encore un motif de déception. Il ne comprend toujours pas pourquoi le Cancer du corps thyroïde donne droit à indemnisation seulement “pour une exposition pendant la période de croissance”, donc avant 15 ans. “Pourquoi cette restriction ? C’est incompréhensible, s’enflamme Bruno Barillot, alors que des adultes, anciens militaires, avaient été indemnisés pour un cancer de la thyroïde par le tribunal des pensions militaires”.

Comment réagissent les associations à ce nouveau décret ?


Brunot Barillot de Moruroa e Tatou a l’impression d’un énorme gâchis et de beaucoup d’énergie perdue pour rien. “La loi Morin était mal ficelée et je ne sais pas s’il y aura de grands changements avec ce nouveau décret, confie-t-il. Maintenant c’est à la ministre de la Santé de provoquer la prochaine réunion du comité consultatif de suivi. J’espère que ce sera fait au plus tôt”. “Pour les gens qui attendent, c’est terrible, conclue Jean-Luc Sans. Sur notre page facebook: https://www.facebook.com/aven.org , les avis de décès se succèdent. La manière dont sont traitées les victimes des essais est inadmissible”.
Décret no 2014-1049 du 15 septembre 2014 relatif à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français

Retour Page d'Accueil

http://www.aven.org/aven-accueil-actions-mediatiques-revue-de-presse-2014-17-septembre-victimes-des-essais-nucleaires-publication-d-un-nouveau-decret

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'ultime espoir des irradiés face au juge

Message par Guy Verdier le Sam 27 Sep - 16:41

L'ultime espoir des irradiés face au juge

Marseille   / Publié le Samedi 27/09/2014

Malades, quatre d'entre eux exigent une indemnisation


Les victimes d'essais nucléaires menées entre 1960 et 1967 dans le Sahara et en Polynésie française tentent de faire la preuve de leur contamination plus de quarante ans après les faits.
Photo pqr


J'ai gâché ma vieillesse, souffle l'une des victimes, le coeur serré, à la barre du tribunal administratif de Marseille. J'ai passé ma vie dans les hôpitaux". Comme Thomas, ils sont encore quelques-uns à saisir les tribunaux, plus de quarante ans après, pour faire constater que le mal dont ils sont atteints est à rapprocher de leur lieu de travail de l'époque, des essais nucléaires effectués par la France dans les années 1960-1967 dans le Sahara ou en Polynésie française. Un match difficile, car il est pour eux ardu de rapporter la preuve, surtout quand leur mal est diagnostiqué vingt ou trente ans plus tard.

Sur le plan statistique, sur les 800 à 900 personnes qui auraient été contaminées, seules 15 ont fait à ce jour l'objet d'une offre d'indemnisation. Quatre d'entre eux ont saisi il y a quelques jours le tribunal administratif de Marseille et le scénario, pour l'heure, se répète. Le rapporteur public a demandé le rejet de leur requête engagée contre le ministère de la Défense qui n'a pas souhaité donner suite à leur demande d'indemnisation.

Pourtant, les faits sont lourds. Ils ont tous entre 76 et 83 ans. Avec des pathologies aussi proches qu'inquiétantes : cancers du colon, cancers du cerveau, leucémies diagnostiquées tardivement. La loi du 5 janvier 2010 a prévu une procédure d'indemnisation pour les personnes atteintes de maladies résultant d'une exposition aux rayonnements, mais le cadre est strict et corseté, si l'on en croit le cabinet Teissonière. Des avocats qui contestent le système de calcul retenu par le Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), surtout quand ils lisent dans la plupart des cas que les probabilités de risques d'exposition ont été "négligeables". Les avocats font également valoir qu'aucune des quatre victimes n'a bénéficié d'une recherche interne, lors d'un examen spécifique poussé qui permettrait de savoir si elles ont été contaminées par inhalation ou par ingestion. "Seuls ces examens auraient pu dire si l'exposition a été nulle", insistent les plaignants. Dans d'autres cas, ce sont les veuves qui engagent les procédures. Le tribunal administratif a mis toutes ses décisions en délibéré.

Source :  La Provence

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

La B. à Camille

Message par VINCENT-LUCE Claude le Dim 5 Oct - 1:33

Je suis nouveau sur le site. Je me présente : Claude VINCENT-LUCE Un séjour à In Amguel court mais assez marquant en 1964 2 mois (juin et novembre). J'aimerais revoir quelques photos du camp à cette époque.

VINCENT-LUCE Claude

Nombre de messages : 1
Age : 73
Date d'inscription : 05/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Dim 5 Oct - 15:49

VINCENT-LUCE Claude a écrit:Je suis nouveau sur le site. Je me présente : Claude VINCENT-LUCE Un séjour à In Amguel court mais assez marquant en 1964 2 mois (juin et novembre). J'aimerais revoir quelques photos du camp à cette époque.
Bonjour Claude,
Sois le bienvenu sur le forum
Cordialement
Guy

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Boudaud le Ven 10 Oct - 9:42

Bonjour Claude
Bienvenu sur parmi nous

amicalement
Christian


Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Jean11 le Mer 12 Nov - 18:36

Bonjour Claude
Bienvenue sur ce forum
Frédo

Jean11

Nombre de messages : 2332
Age : 76
Localisation : Paris 19°
Emploi/loisirs : Retraité, petite marche, danse
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Avancée importante du conseil d'état

Message par Boudaud le Sam 28 Fév - 12:46

Nucléaire : Le président de l'Anvven obtient une décision importante du Conseil d'Etat




En 1968, du 24 avril au 8 septembre, 5 essais de bombe "H" (Canopus de plus de 2 mégatonnes ) dont la première bombe H le 24 août sont effectués au large de Fangataufa.

PARIS, le 26 février 2015.

 Pierre Marhic, le président de l'Anvven (association nationale des vétérans victimes des essais nucléaire) vient d'obtenir du Conseil d'Etat
que son cancer est peut-être dû aux radiations auxquelles il a été exposé lors des essais nucléaires atmosphériques réalisés en Polynésie française, rapporte dans son édition de ce jeudi le quotidien Ouest-France. Ce vétéran de la marine nationale était à bord du porte-avions Clémenceau durant trois ans, de 1966 à 1969, basé à proximité du CEP (Centre d'expérimentation du Pacifique). En 1968, alors qu'il est détecteur-radariste sur le Clémenceau il va assister à l'opération Canopus, nom de code pour le premier test par la France d'une bombe H. Le premier tir est effectué le 24 août 1968 au-dessus de Fangataufa. Au total, cinq tirs nucléaires sont effectués jusqu'en septembre 1968. Les mesures de protection y compris des membres de la marine nationale sont alors très limitées. «La mesure de protection pour les essais à l'air libre, c'était de placer le personnel à une distance de sécurité en éloignant le bateau, la vieille du tir, à 100/200 km et de nous confiner dans le bateau au moment de l'essai pour que l'on ne soit pas flashés par la bombe. Le lendemain, nous circulions tranquillement sans aucune protection...Nous n'avions aucune conscience du danger. Jamais nous n'avons eu de réunion de mise en garde par les médecins militaires», témoigne celui qui est aujourd'hui président de l'association nationale des vétérans victimes des essais nucléaires (Anvven).

Lire la suite ... ICI

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vétérans du nucléaire

Message par Boudaud le Ven 20 Mar - 11:30

Anciens militaires, ils ont assisté aux essais nucléaires français en Algérie ou en Polynésie. Certains d’entre eux sont malades.



Guy Canuel, Claude Teste, René Martin, André Soulice et un autre ex-militaire. Ces vétérans des essais nucléaires français étaient réunis samedi à Rochefort.

Lire la suite ici ... ICI

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Ven 20 Mar - 13:41

Bonjour Christian et vous tous,

Merci Christian pour cet article ..

Amitiés

Bonne journée.

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Boudaud le Ven 20 Mar - 19:20

Bonjour Guy et à toutes et tous

Bonne fin soirée Guy et bon week end

amitiés

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Ven 20 Mar - 20:05

Merci Christian et à toi aussi  Very Happy

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Boudaud le Ven 14 Aoû - 20:15

Bonjour à toutes et tous
je voudrais savoir si quelqu'un par mis vous ce rappellerais, d'un certain JANNICK CARRE ou SERGE CARRE qui était a in Amguel année 66/67

Merci d'avance pour votre réponse

Bonne soirée

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

sahara justice

Message par Boudaud le Mer 7 Oct - 11:29


Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Mer 7 Oct - 11:36

Bonjour Christian

Merci pour ces infos !

Amitiés

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Boudaud le Ven 1 Jan - 20:11

Bonjour à toutes et a tous

je vous souhaites tout mes voeux de santés,de bonheurs et plein de bonne chose a vous et a vos famille pour l'année 2016 !!!

Bonne soirée à toutes et à tous santa

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Ven 1 Jan - 20:22

Merci Christian....

Meilleurs à vous toutes et tous pour 2016, joie, santé et beaucoup de bonheur

Bonne fin de soirée santa

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

les irradiérs de la République

Message par Boudaud le Jeu 18 Fév - 12:49

8h15 > L'interminable combat des irradiés de la République @RemiSULMONT #RTLMatin > http://rtl.fr/direct

https://twitter.com/RTLFrance/status/700214433490972673


Bonjour à toutes et à tous


Passer une excellente journée !!

Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Guy Verdier le Jeu 18 Fév - 13:30

Bonjour Christian et vous toutes et tous
Merci Christian pour ce lien... Very Happy

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21028
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Boudaud le Mar 3 Jan - 13:25

Bonjour Guy

Je te souhaite mes meilleurs voeux de bonheur, Amour et surtout de la santé,à toi et à ta famille,ainsi qu'a toutes et tous!!!!

J'espère que tout va bien pour toi,et que t'est en bonne santé ?

Amicalement Christian


Boudaud

Nombre de messages : 473
Age : 70
Localisation : péssines 178810 st george des côteaux
Emploi/loisirs : retraité cinéma lecture voyage
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 11/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In Amguel, In Eker Sahara essais nucléaires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum