Pétition : Pour les Droits au travail, à la santé et à la Justice d'un travailleur handicapé, Monsieur Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pétition : Pour les Droits au travail, à la santé et à la Justice d'un travailleur handicapé, Monsieur Sarkozy

Message par Guy Verdier le Lun 2 Déc - 12:54

Pour les Droits au travail, à la santé et à la Justice d'un travailleur handicapé, Monsieur Sarkozy
Auteur : Madame Bonello Brigitte
Créé le 05/04/2012 - Fin le 05/04/2013
Signez la pétition : ICI -  Voir toutes les signatures
À l'attention : Monsieur Le Président de la République
Le 03 avril 2012
Lettre ouverte à Monsieur Nicolas Sarkozy
Monsieur Sarkozy,

Travailleur handicapée, endormie à son poste le 05.05.2008, suite à prise d’antalgiques, je me suis vue contre mon gré, mise à la retraite pour Invalidité et spoliée de mon travail par l’Administration de la Police Nationale.

Le 05.02.2009 je vous ai demandé si je devais suite aux erreurs de mon Administration aller pointer au chômage dans un pays en crise et vous ai supplié de réviser ma situation. Il me fut répondu : « Vous avez appelé l’attention de Monsieur Le Président de la République sur votre situation. Je vous invite à présenter votre argumentaire à Monsieur Le Président du Tribunal Administratif »…Quand tous les auteurs d’actes malhonnêtes à votre égard (médecins, DRH) vous poussent à aller au Tribunal Administratif pour y faire valoir vos droits, c’est fatalement qu’ils savent qu’ils vont y trouver gain de cause…La suite des évènements m’a malheureusement prouvé que j’étais dans le vrai. Quand un travailleur handicapé, produisant 14 certificats d’aptitude au travail assortis de certificat de travail dans le privé se voit débouter de ses requêtes au Tribunal Administratif puis en Cour Administrative d’Appel, on ne peut dès lors plus douter que les fonctionnaires ayant été malades trop longtemps au gré de leurs Administrations fassent, l’objet d’une véritable purge savamment orchestrée.. Dire des fonctionnaires qu’ils bénéficient de cette sécurité est donc un mensonge quand il s’avère qu’une Administration puisse pratiquer de tels procédés. Qu’adviendra-t-il alors de ces fonctionnaires qui, sous le poids du harcèlement, de la restriction en matériel et en personnel, de la politique du chiffre, de la pression exercée par leur hiérarchie tomberont malades ? Devront-ils partir en retraite pour invalidité avec une maigre pension pour être remplacés alors par des vacataires?

Permettez-moi, aujourd’hui, Monsieur Sarkozy de vous présenter mes doléances en 3 points…

Dans le domaine du Travail je trouve :

Insupportable la discrimination et le harcèlement, dont j'ai fait l’objet alors qu’handicapée, protection et mesures visant à assurer mon intégration professionnelle auraient dues être prises par l’Administration de la Police.

Révoltante cette façon de procéder de la dite administration se servant de psychiatre pour spolier le travailleur handicapé de son poste.
Epouvantable cette décision d’une Administration coupable qui me prive de toute possibilité à travailler dans une autre Administration fut ce en temps que contractuelle. Alors même qu’à mon poste se trouvent maintenant des vacataires corvéables à merci. Ce gouvernement m’a volé mon poste et m’empêche d’exercer l’activité économique de mon choix au mépris des lois européennes.
Double peine infligée dans le domaine du travail

Dans le domaine de la Santé je suis :
Indignée par le système de santé français à qui je dois 3 années d’errance médicale. Quotas, restrictions budgétaires, refus de pratiquer des examens coûteux à un bénéficiaire de la CMU, Etiquetage et fichage du patient selon son passé... Ainsi il m’aura fallu attendre que je sois paralysée pour qu’une IRM en 2007 révèle la nature des malaises et douleurs ressentis dès 2004 !! - Indignée de voir que les soins dont j’ai besoin ne sont plus pratiqués dans le public mais dans le privé auquel je n’ai plus accès du fait de mon appauvrissement.
Révoltée, de constater que les secrets médicaux sont violés par l’Administration au mépris des lois européennes et de voir des médecins instrumentalisés contribuer à la purge dans les Administrations.
Excédée par le fait que non content de ne pas m’accorder les soins nécessaires à mon bien-être, ce gouvernement puisse alors me priver de mon emploi arguant ensuite de la longueur de la maladie.
Double peine infligée dans le domaine de la Santé



Dans le domaine de la Justice, je suis …
Indignée par les manquements à mon égard du droit à une bonne administration et à la protection fonctionnelle accordée elle aux médecins coupables. Equité, Impartialité, délais raisonnables ne peuvent guère être évoqués dès lors que 4 ans après, justice n’est toujours pas été rendue à un travailleur handicapé.

Révoltée de voir le sort que la Justice réserve au citoyen démuni. Plaintes classées sans suite par le Procureur, refus de trop nombreuses demandes d’aides juridictionnelles, il faudrait être avocat pour les obtenir et agir contre l’Etat et des fonctionnaires de Police. Quand le citoyen pauvre les obtient par appel, c’est alors au Bâtonnier de lui refuser un avocat pénaliste pour lutter à armes égales contre l’Etat. Ne seront alors fournis qu’une cohorte d’avocats en droits divers refusant de mener à bien les constitutions de partie civile. Bâtonnier qui ira jusqu’à conseiller au démuni de trouver lui-même son avocat, alors même qu’aucun pénaliste n’accepte de prendre en charge un client pauvre. Pour ne pas perdre le bénéfice de ses aides juridictionnelles, le pauvre doit à ses risques et périls monter lui-même ses constitutions de partie civile. Quant au Conseil d’Etat (passage obligé pour aller en CDJE, que le pauvre n’y pense même pas, c’est le refus systématique dans les 15 jours qui suivent de ces demandes d’aides juridictionnelles.

Excédée de voir que non content de priver le pauvre de son accès à la Justice, une fois privé de toutes ces voies d’accès, ce sont les fonctionnaires de police coupables qui se permettent alors de l’attaquer avec une facilité déconcertante sur le terrain de la dénonciation calomnieuse ! Etonnant, ainsi la victime devient coupable !!!

Double peine infligée dans le domaine de la Justice
Monsieur Sarkozy, puisque votre gouvernement a fait de moi un Indien dans son pays - une espèce en voie d’extermination, privée de ces trois droits fondamentaux et ce pour le profit d’une minorité, je vais donc entamer une seconde grève de la faim au 215 rue André Philip à Lyon afin que la citoyenne française que je suis, se voit rétablir dans ses droits.
Toujours résolument pas suicidaire, mais par contre peu encline à vivre dans un pays dont le Gouvernement foule au pied les droits les plus élémentaires de ces citoyens et où une « France dite Forte » se ferait sur l’élimination de ces citoyens les plus faibles.
Vous souhaitant bonne réception de la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur Sarkozy, l’expression de mes Républicaines salutations.
Brigitte Bonello

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20942
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition : Pour les Droits au travail, à la santé et à la Justice d'un travailleur handicapé, Monsieur Sarkozy

Message par Guy Verdier le Lun 2 Déc - 13:14

Bonjour,
Par solidarité j'ai signé et partagé cette pétition Very Happy

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20942
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum