“Hé oh la gauche !” : les soutiens de Hollande se mobilisent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“Hé oh la gauche !” : les soutiens de Hollande se mobilisent

Message par Guy Verdier le Lun 25 Avr - 11:03

“Hé oh la gauche !” : les soutiens de Hollande se mobilisent
 il y a 3 heures  57 AFP
 
Stéphane Le Foll va réunir 25 ministres ce lundi à Paris.
 

Stéphane Le Foll veut mobiliser et défendre le bilan présidentiel. Il lance ce lundi un mouvement baptisé "Hé oh la gauche". Explications.


Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, qui lance ce lundi "Hé oh la gauche !" pour mobiliser l'électorat de gauche en vue de 2017, entend "interpeller" les électeurs déçus de François Hollande de 2012 en défendant le bilan du président. "N'oublie pas que si tu critiques, on a fait des choses, et en particulier dans les questions de l'éducation, de la santé, du modèle social. (...) Ce qui m'a peiné depuis beaucoup de temps, c'est qu'on est dans l'incapacité de défendre ce qu'on a fait", a déclaré Stéphane Le Foll dimanche au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro.

"Le moment est venu de nous réveiller. (...) Je veux m'adresser aux électeurs qui ne sont pas allés voter à plusieurs reprises", a insisté le porte-parole du gouvernement. M. Le Foll a indiqué que 24 à 25 ministres participeraient à cette réunion lundi soir à Paris. "C'est un meeting, il est temps de se mobiliser pour redonner de la clarté, pour interpeller les électeurs à qui on a dit qu'on avait trahi", a-t-il renchéri. Ni les frondeurs, ni Emmanuel Macron n'ont été invités, a-t-il assumé.


"Rien n'est joué"




"Emmanuel Macron a fait le choix de créer un mouvement. Je respecte parfaitement ce qu'il a fait comme choix", a-t-il ajouté, en ne se sentant "pas obligé de justifier ce qu'il pense en fonction de ce que pense Emmanuel Macron". Dans le même registre, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, a appelé dimanche, dans un entretien au Journal du dimanche, "les socialistes à se retrousser les manches, et pour commencer à arrêter de pleurer". Pour le député de Paris, "rien n'est joué" pour la présidentielle de 2017. "Face à une droite qui s'extrémise et une ultra-gauche qui ne veut pas gouverner, il y a un espace pour le candidat socialiste", a-t-il insisté. "C'est le moment de la contre-offensive" face au "socialistes bashing" et au "Hollande bashing totalement irrationnels". 


Source : Midilibre.fr

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]

Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20649
Age : 72
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum