Ce jeudi 12 mai 2016, Manuel Valls s'est exprimé à l'Assemblée nationale, en marge du vote sur la motion de censure déposée par Les Républicains et l'UDI contre le gouvernement. Durant son discours, le locataire de Matignon a tenu à clore le débat sur le recours à l'article 49-3 pour faire adopter sans vote la loi El Khomri. "La loi Travail est une loi de progrès sociale et une réforme indispensable pour notre pays", a-t-il assuré. À l'attention des députés de gauche qui ont tenté, en vain, de déposer une motion de censure, le Premier ministre a jugé qu'ils étaient "dans une impasse" et a affirmé qu'il ne les laisserait pas "détruire la gauche de gouvernement".