A l’image de son parcours personnel au RPR puis à l’UMP, son quinquennat aura été chaotique, lui qui vantait aux Français une « République irréprochable« .