Le vote P.S … pour les autruches ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vote P.S … pour les autruches ?

Message par Guy Verdier le Mer 10 Mai - 12:07

Le vote P.S … pour les autruches ?
Publié le 10 Mai 2017
Manuel Valls propose de porter aux législatives la majorité présidentielle dans sa circonscription. Il est bien sûr accusé de traîtrise et bien plus encore principalement par les hamonistes … Pourtant dans le même temps, Monsieur 6% annonce la création d’un mouvement politique, bien à gauche, pour le 1er juillet, donc après les législatives.

Benoît Hamon veut en somme tenter de faire élire des députés avec le PS pour le quitter ensuite et constituer ainsi son petit groupe d’élus pour son nouveau parti … le stratagème est sans surprise … Quel est le réel traître dans cette histoire ?

Le Parti Socialiste est aujourd’hui clairement éclaté en trois groupes :
Celles et ceux qui veulent soutenir la majorité présidentielle, pour la réussite de la France, comme le 1er ministre Bernard Cazeneuve.
Celles et ceux qui souhaitent un soutien plus conditionnel. Certaines mesures pourraient être soutenues et d’autres non.
Celles et ceux qui sont dans l’opposition déclarée contre le Président Macron. On retrouve bien sûr les frondeurs et leurs soutiens. Ils ont d’ailleurs déjà lancé les hostilités, pour ne pas prendre de retard dans un duel avec Mélenchon pour constituer la force d’opposition à gauche.
 
Soyons clair, il n’existe donc pas une ligne politique aujourd’hui du Parti Socialiste éclaté entre trois voies possibles. Inutile de faire semblant, de laisser faire, d’attendre bien caché à Solferino. Il faut être sérieux et dire la vérité !
Dans ce contexte d’éclatement, quel est le chemin à prendre pour le Parti Socialiste à 5 semaines des législatives, dont le 1er tour aura lieu le 11 juin prochain ?
 
Il est impossible dans ce court délais, d’organiser une refondation de ce parti pour proposer une seule voie à suivre.
 
Dans ce contexte, comment les électrices et les électeurs vont-ils connaître l’orientation politique du candidat socialiste à la députation et donc pouvoir voter en connaissance de cause ?
Le chemin le plus clair serait donc de demander aux candidates et aux candidats, déjà désignés par le parti socialiste, de définir la ligne qu’ils entendent suivre pour le quinquennat : soutien à la majorité présidentielle, soutien conditionnel ou opposition frontale.
 
Cet engagement clair, le Parti Socialiste le doit à ses électrices et ses électeurs.
 
Si par contre, on reste dans le flou, si le PS joue l’autruche, la tête bien planquée dans le sable, alors il ne sera pas digne de mener cette campagne des législatives et sa défaite sera d’autant plus méritée.
 
La démocratie impose aux partis de proposer un choix clair aux électrices et aux électeurs. Si le PS ne permet pas de voter en connaissance, il mérite la défaite. Le vote PS sera en effet alors un vote dangereux pour la démocratie !
 
Philippe Allard

_________________
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire [Albert Einstein]
avatar
Guy Verdier
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 20903
Age : 73
Localisation : 13012
Emploi/loisirs : Cadre commercial en retraite, Monde associatif
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum